4 critères essentiels pour réussir son référencement sur un site de e-commerce
4 critères essentiels pour réussir son référencement sur un site de e-commerce

Posséder un site de e-commerce est devenu incontournable pour les entreprises qui souhaitent rester sur les rails du marché. En effet, les ventes en ligne sont passées de 55 milliards d’euros en 2014, à plus de 129 milliards en 2021 ; c’est une véritable explosion, et elle n’a de cesse de gagner en ampleur ! À l’heure où les plus grands distributeurs prennent de plus en plus de place sur Internet et où les sites de e-commerce fleurissent un peu partout, il faut s’assurer de rester dans la course, quand on y est déjà. Et dans le cas où on se lancerait, partir sur de bonnes bases pour ne pas se faire pénaliser de quelque manière que ce soit est crucial. Pour cela, il n’y a pas de recette miracle, mais plutôt quelques recommandations : il est vital de rester visible. Voici quatre critères essentiels pour réussir son référencement.

 

Soigner la rédaction de ses fiches-produits

Si vous êtes là, c’est peut-être parce que vous possédez une marketplace ou un site de e-commerce. Très bien ! Premièrement, intéressons-nous aux fiches-produits : elles sont d’une extrême importance pour décrire vos produits et pour augmenter le référencement de votre site web afin de vous faire apparaître dans les premiers résultats de recherche. Sachez qu’une fiche-produit mal rédigée vous fera plonger dans les limbes d’Internet ! Alors, afin de prendre l’avantage sur vos concurrents, vous avez besoin d’une expertise SEO (Search Engine Optimization). Chez Scribeur, nous travaillons avec des milliers de rédacteurs web qui possèdent les capacités pour vous hisser au-dessus de la mêlée, donc si vous avez besoin de volume rapidement, faites-nous part de votre projet et nous nous ferons un plaisir d’accéder à vos besoins.

  • Une fiche-produit tient sur 50 à 150 mots ;
  • Elle doit être claire et concise pour renseigner efficacement le prospect qui vient consulter la nature de votre produit (les dimensions, le poids, les différents coloris s’il y en a, les visuels, etc.).

 

Tenir à jour un blog d’actualités

Sauf pour quelques exceptions, un site web sans blog d’actualités se ligote lui-même les pieds. Quand vous êtes attachés de cette façon et que vous essayez de mettre un pied devant l’autre, vous êtes certains de vous casser la figure ; c’est pareil pour votre site ! Tenir à jour un blog d’actualités est la base même de toute bonne stratégie éditoriale. Il lui faut un certain nombre de mots et une fréquence de publication régulière pour être pertinent et satisfaire les algorithmes de Google, qui sont toujours à la recherche de contenus de qualité pour améliorer l’expérience des internautes.

En général, Google préconise une moyenne de 1 000 mots par article, mais tout dépend de la thématique de votre blog. Selon votre domaine d’activité, vous voudrez montrer votre expertise avec des articles allant de 800 à 2 000 mots afin d’avoir tout l’espace nécessaire pour répondre aux interrogations de vos visiteurs et convertir vos prospects. Cela dit, ce n’est pas non plus une règle universelle ; un blog de cuisine n’a pas besoin d’autant de mots : ça serait perdre du temps et brasser de l’air pour rien. Pour reprendre un exemple que nous vous avions déjà cité dans ce cas de figure, vous sortirez gagnants en publiant des recettes de cuisine de 500 mots 6 à 10 fois par mois.

  • 1 article par mois au strict minimum, 4 par mois étant l’idéal ;
  • 800 à 2 000 mots, en moyenne, selon votre domaine d’activité ;
  • Utiliser une architecture sémantique optimisée à l’aide de rédacteurs web qualifiés.

 

Rédiger des pages de catégories SEO pour présenter ses produits

Vous pensiez qu’il suffisait de créer des sous-menus et des sous-sous-menus pour vous placer au sommet des résultats de recherche ? Erreur fatale ! L’organisation des produits est certes primordiale quand on vient naviguer sur un site de ventes en ligne, mais pour obtenir un bon référencement, il faut bien plus que ça.

Les pages de catégories constituent de véritables passerelles vers vos fiches-produits. C’est le pont qui relie une terre à une autre. Pourquoi devriez-vous alors songer à en créer ? Pour la simple et bonne raison que le nombre de mots que vous allez y intégrer fera grimper votre référencement naturel avec les bons mots-clés liés à ladite catégorie.

Vous n’avez aucune idée de comment procéder ? On vous dit tout. Le mieux est d’insérer une brève description au sommet de votre page de catégorie et d’écrire un texte un peu plus conséquent après vos fiches produits ; de cette façon, vous ne dérangerez pas les visiteurs qui veulent aller à l’essentiel et vous gagnerez l’estime de ceux qui aiment prendre leur temps pour se laisser convaincre d’acheter chez vous. Allez, un petit plus : vous devriez intituler vos catégories en les faisant correspondre avec les intentions de recherche des internautes, dans une logique de SEO.

Rédiger des catégories SEO pour présenter les produits de votre marketplace ou de votre e-commerce sur 100 à 200 mots, voire plus ;
Ne pas lésiner sur les présentations pour assurer une expérience utilisateur (UX) optimale.

 

Faire attention aux erreurs 404

Voyez votre site comme un château de cartes que vous empilez les unes sur les autres à chaque étape de construction. Maintenant, imaginez que vous en retirez une. Que se passe-t-il ? Dans le meilleur des cas, votre château vacille ; dans le pire des cas, tout s’effondre. Il se produit la même chose sur votre site web quand une fiche-produit est supprimée : tout peut être détruit avec votre stratégie de gestion.

Nous n’en sommes jamais à l’abri : si une erreur 404 apparaît à l’emplacement où aurait dû être votre produit, vos visiteurs ne seront pas redirigés sur ledit produit et cela aura un impact sur votre trafic et votre référencement, peut-être même sur votre taux de conversion. En effet, comme tout le monde, Google n’aime pas ces erreurs !

Pour pallier cela, il existe heureusement des solutions, la première étant d’intégrer des plugins (des modules d’extension) qui vont gérer ce problème à votre place : simple et rapide. La deuxième, plus fastidieuse selon le nombre de produits concernés, consiste à faire cette redirection à la main pour amener le visiteur vers une catégorie ou un produit plus récent : cela peut être long et vous faire perdre du temps et de l’argent si vous n’êtes pas habitués à l’exercice.

  • Pas de redirection entraînera un mauvais impact sur votre site et sur l’UX ;
  • Utiliser des plugins qui gèrent les redirections à votre place ;
  • Garder un œil sur l’intégrité de votre site.

Vous l’aurez compris : pour rester visible, le contenu est roi. Vous aurez également intérêt à garder une bonne hygiène SEO et avoir un suivi cadré pour vous démarquer dans la jungle et rester dans la compétition. Les rédacteurs web qui travaillent avec Scribeur ont fait leurs preuves plusieurs fois, et notre expérience nous a montré à plusieurs reprises que les clients qui nous ont fait confiance ont vu la croissance de leur trafic atteindre des niveaux qu’ils n’avaient même pas imaginés.

Et vous, si vous nous laissiez nous occuper de tout cela pendant que vous vous focalisez sur votre activité ?

Blog Scribeur

Bienvenue sur le blog officiel de Scribeur.com, la 1ère plateforme de rédaction web qui vous apporte des textes de qualité optimisés pour votre référencement naturel. La richesse sémantique, la pertinence des mots-clefs, etc... des mots qui prennent enfin un sens via notre plateforme de rédaction web !


Évènement SEO à ne pas rater

Black & White SEO à Lyon

Salon du eCommerce à Paris

PerformanceWeb à Genève


Besoin de textes ? Nous vous rappelons




Rédacteurs disponibles actuellement

26 733

Compteur de
mots livrés temps réel

60 903 354

Textes livrés

175 479