Interview du fondateur du projet et certificat Voltaire
Interview du fondateur du projet et certificat Voltaire

Conscients que la qualité de rédaction est un des points clefs d'un bon référencement naturel dans Google, notre plateforme Scribeur s'est donc rapprochée du projet et certificat Voltaire dans le cadre d'un partenariat qui bénéficiera aux rédacteurs inscrits en premier lieu ! Le projet Voltaire et le certificat qui va avec est une projet ambitieux qui a su s'imposer en quelques années comme l'une des références en matière d'évaluation du niveau rédactionnel d'un rédacteur. Pascal Hostachy, le fondateur de cette belle aventure a accepté de répondre à quelques unes de nos questions en lien avec le métier de la rédaction web.

 

Pourriez-vous nous présenter le Projet Voltaire ainsi que le Certificat Voltaire ?

Le Projet Voltaire est un service en ligne et une application mobile de remise à niveau personnalisée en orthographe, n° 1 avec plus de 3,5 millions d’utilisateurs. Nous travaillons avec 700 entreprises et 1500 établissements d’enseignement. Le Certificat Voltaire est un examen qui se passe dans un centre d’examen agréé, sous surveillance comme le TOEIC® ou le TOEFL® et qui donne lieu à un score qu’on peut afficher sur son CV. Il faut savoir que 82 % des recruteurs sont sensibles au niveau d’orthographe des candidats. Le Certificat Voltaire est un marqueur très fort sur un CV. 80 000 personnes l’ont passé dans l’un de nos 500 centres d’examen agréés.

Ce certificat est-il reconnu au niveau national et dans le monde professionnel ?

Le Certificat Voltaire est reconnu par de très nombreuses entreprises. Un certain nombre d’entre elles vont même jusqu’à afficher publiquement cette reconnaissance en signant la charte « Engagement Voltaire ».

Quant au Projet Voltaire, son efficacité a été démontrée scientifiquement par le CNRS en mars 2016, et il a été choisi par le ministère de l’Éducation nationale la même année.

Comment avez-vous trouvé l’idée de créer un tel certificat ?

Ce sont les entreprises qui nous ont suggéré l’idée face aux problèmes de plus en plus nombreux causés par le niveau d’orthographe. Cela oblige l’entreprise à se poser la question aussi bien sur la formation interne que sur le recrutement. Dans tous les cas, le recruteur doit connaître le niveau d’orthographe des candidats. Le Certificat Voltaire est une mesure fiable et stable.

En quoi bien rédiger est-il important de nos jours ?

Dans le monde professionnel, on n’a jamais autant rédigé qu’aujourd’hui. L’e-mail est devenu omniprésent. On en reçoit et on en écrit de grandes quantités tous les jours. Nous sommes en contact écrit au quotidien avec nos clients, partenaires et fournisseurs. Notre image, et celle de l’entreprise que nous représentons, est véhiculée au travers de nos écrits. Soigner ses écrits, c’est soigner son image. Pour les entreprises, c’est un enjeu fondamental.

Le niveau orthographique et grammatical des Français a-t-il baissé en moyenne ces dernières années ? Si oui, pour quelles raisons ?

Oui, le niveau a baissé. Les tests PISA le montrent régulièrement. Le Baromètre Voltaire le montre aussi de manière irréfutable. Ce phénomène est dû au fait que le programme scolaire de l’école primaire s’est considérablement enrichi ces 30 dernières années (anglais, éducation civique…) au détriment du français que l’on étudie deux fois moins qu’avant.

Diriez-vous que l’essor d’Internet et des SMS a joué un rôle dans cette chute de niveau, si tel est le cas ?

Cet essor a accompagné le mouvement. Il n’en est pas la cause, mais il n’aide pas, en ce sens que le langage SMS est suffisamment proche du français classique pour générer des confusions. Pour certains, le français devient presque une langue étrangère au profit du langage SMS.

Pensez-vous que les acteurs du web devraient faire plus attention à la qualité de leurs contenus ? Comment ?

Communiquer, c’est soigner son image. Mal communiquer, c’est dégrader son image. Le calcul est vite fait. Quelle entreprise désire dégrader son image sur la Toile ?

Nous sommes passés à l’ère de l’instantanéité. Il faut vite rédiger et publier dans la foulée. Pour assurer une qualité formelle, il faut soit faire appel à un rédacteur certifié en orthographe, soit préserver une étape de relecture effectuée par un relecteur professionnel.

Combien de personnes ou entreprises travaillent avec le Certificat Voltaire afin d’accroître leur qualité rédactionnelle ?

Le Projet Voltaire compte plus de 3,5 millions d’utilisateurs. Nous travaillons avec 700 entreprises et 1500 établissements d’enseignement. Le Certificat Voltaire a été lancé en 2010. À ce jour, 80 000 personnes l’ont passé, dont 35 000 uniquement pour l’année 2016. La croissance est fulgurante. Elle témoigne d’une prise de conscience généralisée.

L’idée de créer une plateforme de rédaction web se basant sur la qualité des rédacteurs vous paraît-elle être une idée pertinente ?

Je dirais que ne pas le faire serait une erreur stratégique. Encore une fois, revenons à la base. L’entreprise passe par un rédacteur web pour nourrir la Toile en soignant son image. Elle souhaite que sur le fond et sur la forme ce qui est produit soit valorisant. L’expression écrite doit être de qualité. Donc l’entreprise a besoin d’avoir des gages sur le niveau de maîtrise de l’écrit des rédacteurs avec qui elle pourrait travailler.

Pensez-vous que grâce à votre Projet Voltaire et au Certificat Voltaire tout rédacteur web inscrit sur Scribeur.com pourrait s’améliorer ?

C’est une certitude absolue. Les progrès sont proportionnels au temps passé. Étant donné que le Projet Voltaire s’adapte à chacun, le rédacteur va rapidement arriver sur ses lacunes et progresser à grande vitesse. C’est l’histoire de quelques heures. Passer le Certificat Voltaire est ensuite une formalité pour le rédacteur. Il doit viser 900 car l’écrit est son métier. Pouvoir afficher un score supérieur à 900 est un gage pour les entreprises clientes.

 

 

Toute notre équipe Scribeur vous remercie pour avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Blog Scribeur

Bienvenue sur le blog officiel de Scribeur.com, la 1ère plateforme de rédaction web qui vous apporte des textes de qualité optimisés pour votre référencement naturel. La richesse sémantique, la pertinence des mots-clefs, etc... des mots qui prennent enfin un sens via notre plateforme de rédaction web !


Évènement SEO à ne pas rater

Black & White SEO à Lyon

Salon du eCommerce à Paris

PerformanceWeb à Genève


Besoin de textes ? Nous vous rappelons



Rédacteurs disponibles actuellement

3 637

Compteur de
mots livrés temps réel

28 578 092

Textes livrés

103 924