Comment ne plus faire de fautes d'orthographe ?

Comment ne plus faire de fautes d'orthographe ?

Si vous êtes rédacteur web, blogueur, ou que vous rédigez des contenus régulièrement, ou bien des mails, vous savez qu’il est primordial de ne pas faire de fautes d’orthographe.  Beaucoup d’adultes se retrouvent confrontés à ce problème et glissent régulièrement des fautes dans leur texte. 


La langue de Molière ou langue française est une langue somptueuse mais elle est aussi complexe et caractérisée par une orthographe difficile, de nombreuses exceptions grammaticales, des règles de syntaxe à faire pâlir.

Malgré cette complexité, les fautes d'orthographe, de grammaire, de syntaxe et de ponctuation révèlent une défaillance pour les autres. Alors comment ne plus faire de fautes d’orthographe ? Voici quelques conseils que j’ai moi-même suivis et vous aideront à ne plus faire de fautes d’orthographe.

1) De la conjugaison tu réviseras

Si vous ne les maîtrisez pas, commencez par revoir les règles de base de la langue française. 

  • les règles d’orthographe
  • les règles de syntaxe
  • les règles de COD, de COI
  • les règles d’accord du participe passé
  • les règles liées à l’auxiliaire avoir et l’auxiliaire être

Pour cela, aidez-vous d’un Bescherelle ou du Bled par exemple et apprenez une règle par jour. Les COD, les règles d’infinitif, les pluriels, les verbes, les accords de participe passé. Tout doit y passer.

Vous ne savez pas par où commencer ? Regardez sur internet les fautes les plus couramment commises et débutez par là. Apprenez et réutilisez, c’est la règle pour mémoriser les choses. 

2) De la relecture tu useras 

Vous relire, vous relire, vous relire. 

Voici la clé pour éviter de faire trop de fautes.

Se relire oui. Mais pas n’importe comment.

Relisez-vous en vous concentrant fortement sur chaque mot utilisé. Corrigez d’abord les fautes de frappe qui sont parfois nombreuses. Puis passez au crible les fautes grammaticales, de syntaxe, d’orthographe. Demandez-vous si les règles sont bien respectées.

Déterminez une période, d’un mois par exemple, et relisez de cette manière, attentivement, tous vos écrits. Faites comme si vous étiez un correcteur de l’Académie française. Dans un premier temps cela va vous paraître fastidieux, vous passerez 15 min à corriger un simple texte puis au fur et à mesure de l'entraînement, vous n’aurez plus besoin de vous concentrer, vous repérerez les fautes en les écrivant. 

Mais dans tous les cas même si vous maîtrisez parfaitement la langue française, vous relire est indispensable. 

3) De la lecture tu effectueras

La lecture permet de faire moins de fautes d'orthographe. En effet, à force de voir les mots bien écrits, la grammaire utilisée à bon escient, les verbes justement conjugués, l’esprit enregistre au fur et à mesure, malgré lui, la bonne manière d’écrire. 

Ainsi, lorsque vous rédigerez, il reproduira ce qu’il a mémorisé. Lorsqu'il y aura des fautes de langage, il saura qu’il y a quelque chose qui ne va pas même et il la corrigera de lui-même.

Inutile de lire de gros livres, vous pouvez simplement feuilleter des journaux comme le Figaro, le monde ou la rubrique de Sandrine de femme actuelle si vous le souhaitez. Mais faites-le régulièrement.

4) Des outils tu utiliseras

On le sait, on trouve tout sur Internet maintenant ! Et effectivement le web regorge d’outils mais parfois on s’y perd. Pour vous aider à vous y retrouver, voici mes outils préférés: 

le dictionnaire en ligne

Pour vous aider à ne plus faire de fautes d’orthographe, le bon vieux dictionnaire que nous possédons tous sur notre étagère est très fiable. 

Mais plus simple à utiliser et toujours à portée de main, vous trouverez des dictionnaires en ligne, comme le Larousse ou le Robert. Vous poussez également utiliser un dictionnaire de synonymes, comme synonymo.fr, qui vous évitera les répétitions.

les moteurs de recherche

Vous hésitez sur l’orthographe d’un mot, tapez le sur google ou sur n’importe quel autre moteur de recherche. Celui-ci vous fera plusieurs suggestions. En général, la première suggestion est celle qui est la bonne.

5) Des correcteurs automatiques tu apprendras

Bien util, les correcteurs automatiques, comme leur nom l’indique, peuvent corriger vos fautes automatiquement. Ils sont plus ou moins fiables et ne laisseront de toute façon pas un texte impeccable mais ils sont d’une aide précieuse et vous corrigeront quelques fautes et erreurs impardonnables.

Les correcteurs de traitement de texte


Premier ami lorsqu’on rédige, le correcteur de traitement de texte. 

Il est présent sur tous les logiciels, comme word, par exemple. Au fil de votre saisie, les mots sont soulignés puis corrigés en cliquant dessus.

Cela constitue un premier jet.

Petite astuce si vous souhaitez arrêter de faire des fautes : Essayez d’enregistrer, au fur et à mesure, les fautes récurrentes que vous faites puis progressivement, et corrigez-les vous même. 

Apprenez de vos erreurs ! 

Les correcteurs automatiques

Il y a sur le net des outils de correction. Tels des examinateurs, ils savent vérifier les fautes de manière avancée. Encore une fois, la perfection n’existe pas, eux aussi font des fautes, mais ils vous seront d’une aide précieuse. Cependant ils laisseront parfois quelques fautes de grammaire, fautes de syntaxes, fautes d’expressions, fautes d'orthographe. Il suffit d’en trouver un et de le garder, inutile de faire corriger vos rédactions sur plusieurs correcteurs. 

Il existe Antidote qui est très bien. Cependant, il est payant. Vous pouvez également utiliser Scribens ou Reverso.


6) De l’entraînement tu réaliseras


Si vous n'êtes pas bon en orthographe, mon conseil ici est d’écrire, écrire et encore écrire. 

Connaissez-vous le dicton “c’est en forgeant qu’on devient forgeron” ? En rédaction, ce dicton est tout à fait approprié. 


C’est au fur et à mesure que vous rédigerez des textes et que vous vous exercerez, que vous pourrez acquérir une logique de pensée qui rendra votre écriture plus fluide et vous ferez ainsi moins de fautes orthographiques.


Pour vous entraîner lorsque vous débutez dans le métier de rédacteur web, vous pouvez :


  •  écrire des articles invités 
  •  faire des dictées en ligne 
  •  réaliser des exercices interactifs 
  •  effectuer des jeux pédagogiques


Mais plus simple encore, vous pouvez tenir un journal et vous forcez à écrire sur un sujet précis comme si un lecteur allait lire le texte. Ce ne sera pas du Voltaire, mais tentez de vous forcer à écrire de manière élaborée.


L’objectif n’est pas de faire aucune erreur, l’erreur est humaine. On vous pardonnera une faute d'orthographe dans un texte, qui passera pour une faute d’inattention mais pas un texte bourré d’erreurs. 

Comme vous l’avez vu, vous pouvez arriver à ne plus faire de fautes d'orthographe. La clé est de s'entraîner et de bosser, d’utiliser les bons outils et de relire vos écrits systématiquement. A votre stylo !


Découvrez la formation rédaction web certifiée par Scribeur.com !

Rédacteurs disponibles actuellement

8 942

Compteur de
mots livrés temps réel

38 409 376

Textes livrés

122 233