Comment se mettre en valeur face à un recruteur après sa formation en rédaction Web ?

Comment se mettre en valeur face à un recruteur après sa formation en rédaction Web ?

Formations, au revoir ! Plan pour fasciner le recruteur, bonjour ! Voilà à quoi se résume le bref parcours d'un rédacteur Web après avoir achevé sa formation en rédaction Web. En effet, c'est au moment où l'initiation se termine que le grand défi des rédacteurs Web débute. Ils doivent impressionner le recruteur par leur travail et le convaincre qu'ils sont bel et bien qualifiés pour le poste sinon ils ne peuvent prétendre à leur emploi. Présenté ainsi il est tout à fait légitime de déclarer que l'enjeu est énorme. Mais comment impressionner le recruteur après ce genre de formation ?

 

Respecter les consignes

Appliquer tout au pied de la lettre. Telle est la première méthode pour surprendre le recruteur après avoir achevé les formations en rédaction Web. En effet, le rédacteur Web doit lire chaque consigne qu'il a recueillie, ensuite les suivre et les reproduire. En cas d'oubli de règles, il doit toujours avoir ses notes lors du travail. En cas d'incompréhension, le rédacteur Web doit demander au formateur et bien noter ensuite. En prenant en compte des détails de la formation, le rédacteur renverra l'image d'une personne attentive et sérieuse. De cette façon, le recruteur se rendra compte qu'il est quelqu'un de fiable et à qui on peut confier des taches assez délicates plus tard. Les consignes de rédactions mises à part, le rédacteur Web doit faire attention à la ponctualité. Donc, il devra satisfaire aux contraintes liées à la cadence fixée par la Rédaction Web. Il doit aussi livrer les textes à temps et respecter chaque instruction exigée par le client dans les articles.

 

Maîtriser la technique SEO

La norme SEO est indissociable à la rédaction. Aujourd'hui, c'est la méthode la plus utilisée pour être compétitif sur le marché du référencement. Presque toutes les sociétés se bousculent en effet pour positionner leur site dans les premiers résultats des moteurs de recherche, entre autres, Google. À titre de rappel, la norme SEO est une technique consistant à optimiser un texte de sorte que ce dernier s'affiche dans les premières listes du pagerank des moteurs de recherche. Pour ce faire, on exige de la rédaction Web qu'elle contienne un certain nombre de mots clés. En effet, chaque partie du texte doit avoir au minimum un mot clé. Par ailleurs, les phrases doivent être explicites et assez courtes. Autrement dit, elles doivent comporter 20 mots au minimum. De plus, chaque paragraphe hormis l'introduction et la conclusion doivent contenir 150 mots chacun. En outre, la technique SEO exige la méthode pyramide inversée. Dans ce sens, les idées essentielles doivent aller en premier avant les détails.

 

Être convaincant

L'une des solutions pour captiver son recruteur, c'est se montrer persuasif par rapport à sa capacité à produire du contenu à valeur ajoutée pour les lecteurs. Pour cela, le rédacteur Web doit identifier le public-cible avant de choisir le langage adapté. À quelle tranche d'âge s'adresse-t-il ? Quel domaine social ? Quel groupe de personnes ? De ces questionnaires, il pourra par ailleurs, prévoir le ton de phrase à utiliser et sélectionner le vocabulaire approprié. En outre, le rédacteur doit montrer qu'il peut se mettre à la place du lecteur afin de mieux comprendre les attentes de ce dernier. Par ailleurs, il peut mettre des méthodes de travail pertinentes en avant parmi lesquelles, la technique call-to-action (CTA). Les phrases doivent de ce fait impacter directement et positivement l'internaute. Ils doivent aussi pousser l'internaute à agir.

De plus, le rédacteur Web doit prouver qu'il peut rester objectif et éviter d'émettre des avis personnels dans ses écrits. Bref, montrer son côté impartial au recruteur.

 

Soigner son style d'écriture

Un bon style de rédaction est très requis chez les rédacteurs Web. C'est un instrument qui permet de véhiculer le message aux lecteurs, voire les internautes. S'il veut attirer l'attention du public et aussi de son recruteur, il doit jouer avec la syntaxe. Le rédacteur devra éviter d'écrire des phrases trop alambiquées, voire compliquées. Dans le cadre de l'utilisation de la technique CTA par exemple, le rédacteur Web devra omettre d'insérer des phrases trop vulgaires. Ses idées doivent être cohérentes, conviviales et faciles à comprendre. De ce fait, il est nécessaire d'écrire des phrases simples, lisibles mais assez frappantes. Dans cette voie, les redondances ainsi que les remplissages superflus sont à esquiver strictement. Pour hiérarchiser un peu le texte, le rédacteur doit mettre des articulateurs logiques. Autre fait des plus importants, faire en sorte que le recruteur ait la garantie que les articles du rédacteur soient exempts de tout plagiat ou de duplicate content.

 

Avoir un bon niveau de grammaire

 Beaucoup de gens tendent à le négliger, mais la grammaire est très importante dans la rédaction pareillement à la maîtrise de l'orthographe et du vocabulaire. En effet, ce sont des critères pour vérifier les compétences du rédacteur et repérer son niveau de langue. En tant que professionnel d'une quelconque société de rédaction Web, la grammaire doit être un jeu d'enfant pour lui. D'autant plus que cela fait partie des bases du métier. En le recrutant, les clients doivent savoir avoir affaire à quelqu'un d'expérimenté. De ce fait, la non-maîtrise des règles grammaticales est totalement intolérable. Ainsi, si le rédacteur Web pense avoir des doutes sur ses capacités, il est important qu'il revoie les notions sur le sujet. Il faut aussi qu'il s'exerce sur les accords en verbes. Ce sont en effet les fautes les plus détectées en rédaction Web. Par ailleurs, les fautes d'orthographes sont assez répétitives dans beaucoup d'articles. Comme solution, le rédacteur Web doit souvent soumettre son texte sous des logiciels correcteurs de fautes comme Reverso, Antidode,…

 

En bref, pour plaire à son recruteur, le rédacteur doit montrer qu'il est quelqu'un en qui on peut avoir confiance. Pour ce faire, il doit bien appliquer les consignes sur la rédaction Web, avoir un excellent niveau de grammaire et soigner son style d'écriture. Toutefois, les avis du recruteur dépendent des opinions des clients distincts dont le rédacteur a traité l'article. Ainsi, cet avis est très variable. Le recruteur peut tantôt féliciter son rédacteur Web, tantôt le blâmer. Les situations peuvent constamment changer en fonction des appréciations des client. Il est donc important dans ce cas que le rédacteur fasse preuve de professionnalisme et puisse se montrer flexible et réactif pour chaque fois se conformer aux exigences des clients.

 

Scribeur vous forme et vous informe :



Découvrez la formation rédaction web certifiée par Scribeur.com !

Rédacteurs disponibles actuellement

5 614

Compteur de
mots livrés temps réel

34 853 866

Textes livrés

114 438