Comment construire une ligne éditoriale claire pour le web ?

Comment construire une ligne éditoriale claire pour le web ?

La ligne éditoriale, c’est la cohérence que vous apportez à la fois dans le style et dans les contenus que vous publiez. Elle se conçoit toujours en cohérence avec vos produits et vos activités, et ne doit jamais être laissée au hasard. Véritable carte d’identité, la ligne éditoriale permet au visiteur de votre site web ou de votre blog de vous reconnaître et de vous identifier en un seul coup d’œil. Visitez cette page si vous souhaitez vous former à la rédaction web.

 

Définir la ou les thématiques éditoriales de son article web

 

Avant toute chose, commencez par identifier votre sujet et par définir de quoi vous allez parler sur votre blog ou sur votre site Internet. S’il s’agit d’un site Internet, posez-vous aussi la question de sa finalité : site marchand, site vitrine, intranet, etc. Identifiez vos thématiques de prédilection, les idées que vous allez mettre en avant. Vous pouvez réaliser un petit brainstorming à plusieurs pour vous faciliter le travail et mutualiser vos idées.
 
C’est toujours plus facile d’y travailler avec un partenaire ou un associé dans un premier temps pour faire jaillir la créativité et rebondir les idées. Mais si vous préférez travailler seul pour être plus concentré, ce n’est pas impossible du tout. Le principe au départ est de mettre par écrit tout ce qui vient à l’esprit, sans se censurer. Ensuite seulement, vous pourrez opérer un tri et faire des sélections. Pour être sûr de bien s’orienter, il faut toujours avoir à l’esprit son public, savoir à qui l’on s’adresse. À qui est destiné votre site, quel sera votre public, que viennent chercher vos lecteurs sur votre site. C’est aussi tout cela qui va déterminer vos sujets et vos thématiques. Pensez large, pour toucher un public hétéroclite. Il faut toujours viser la lune pour atterrir dans les étoiles, comme le disait si justement Antoine de Saint-Exupéry, l’auteur du Petit Prince.

Intégrer à sa ligne éditoriale les mots-clés SEO pertinents grâce à un audit

 

Une fois que vous savez ce que vous allez dire et quelles seront vos thématiques clé, effectuez une petite étude pour allez voir de côté de la concurrence. C’est aussi l’occasion de trouver de l’inspiration supplémentaire. Vous allez pouvoir identifier le trafic et l’intérêt potentiel de vos visiteurs. Il faut toujours penser de manière large, en balayant tout le champ lexical, c’est-à-dire tous les mots qui tournent autour de votre site web. Quand vous publiez des contenus, il faut toujours penser à les optimiser pour le référencement. Votre objectif est de parvenir en première page des moteurs de recherche, et pour cela il vous faut identifier le potentiel de trafic et les tendances. Cela demande un certain temps de recherche, mais qui vous sera très utile ensuite. Vous pouvez avoir recours à différents outils comme Google search console. Plus simplement, vous pouvez toujours vous poser la question de quels seraient les mots-clés que taperez un visiteur potentiellement intéressé par votre activité. Il vous faudra ensuite réutiliser naturellement ces mots-clés dans vos publications.

Définir son audience et vos cibles pour optimiser sa ligne éditoriale

 

Votre site Internet et votre blog sont avant tout destinés à être lus, et à être vus par le plus grand nombre de visiteurs possibles. Il est donc primordial de définir le profil-type de vos potentiels clients. Interrogez-vous sur leurs habitudes, sur leur consommation de contenus web. Pour définir votre public-cible, vous devez à la fois vous demander quel est son âge, quels sont ces centres d’intérêt. Réfléchissez aussi aux mots-clés qu’il sera amené à taper sur Google et qui pourront les amener vers vous. La stratégie ne sera pas la même en fonction de votre secteur d’activité. À titre d’exemple, le site Internet d’un serrurier ne sera pas le même que celui d’un réalisateur de vidéo, ni dans la forme ni dans le fond. En fonction de cela, il faut privilégier parfois la quantité de publications, et à d’autres moments leur qualité. 

 

Analyser la ligne éditoriale de ses concurrents dans d’autres thématiques

 

Vous avez beau avoir l’idée du siècle, et avoir des publications les plus originales du monde, cela ne suffit pas. Le web est un gigantesque réseau. Il réunit des professionnels et des entreprises d’une grande diversité. À vous donc de vous relier à eux et de vous connecter à votre public en surfant sur les thématiques les plus tendances. Travailler tout seul dans son coin aboutit souvent à une impasse. Au contraire, prenez des contacts et des informations auprès des entreprises qui sont sur le même créneau que vous. C’est aussi l’occasion de diversifier vos thématiques.

Définir le ton sur lequel seront rédigés les publications

 

La ligne éditoriale d’un site ou d’un blog, c’est ce qui fait votre style et votre caractère unique. Mais pour ne pas partir dans toutes les directions, il est important d’avoir en tête un ton spécifique. Solennel, officiel ou libre et informel, c’est à vous de voir. Cela dépend de votre sujet, de vos produits et de votre public. L’idée est de concilier tout cela à la fois pour avoir une cohérence d’ensemble qui permettra aussi de vous identifier et de vous repérer plus facilement. Pensez toujours à décliner votre sujet de toutes les manières possibles en utilisant les synonymes et les champs lexicaux.
 

Un ton didactique

Le ton va dépendre de vos contenus évidemment. Dans certains cas, le visiteur de votre site ou blog vient chercher des informations ou des explications. Il faut alors lui présenter votre activité, vos produits ou votre projet de manière claire et précise. Il faut mettre l’accent sur la qualité de l’information. Dans ces cas-là, vous pouvez naturellement faire appel à des experts, solliciter des interviews par exemple, toujours en citant vos sources. Le texte didactique met en avant votre sérieux et votre légitimité, il se veut à la fois pédagogique, éducatif, pour répondre au mieux au besoin d’information du public.

 

Un ton fun et informel

Peut-être aussi que vos publications se prennent moins au sérieux et que vous visez avant tout le divertissement du lecteur. Optez alors pour une expression plus audacieuse, et un ton plus humoristique, en cohérence avec vos activités. Le ton que vous adoptez dans l’écriture se conçoit dans le prolongement de votre activité, si vous proposez par exemple un produit de divertissement, votre texte doit donner envie, éveiller la curiosité, et être lui aussi agréable et divertissant.

Choisir vos contenus éditoriaux

 

Avant d’attaquer la rédaction à proprement parler, commencez par établir une liste des textes à rédiger. Le support de diffusion des textes peut être très variable : pour Linkedin et les réseaux sociaux, par emailing… Il est primordial, car il va déterminer le format et la longueur de vos textes. Selon qu’il s’agisse d’un article de blog ou d’une page de site web, déjà la densité ne sera pas la même. Une page Internet doit être particulièrement soignée si elle constitue la vitrine de votre entreprise. Un article de blog à l’inverse peut être plus informel, mais aussi plus détaillé, il est un véritable terrain d’expression libre. La rédaction est encore différente si vous concevez une fiche produit pour un site marchand ou des textes destinés à être publié sur les réseaux, donc beaucoup plus courts et directs. En plus du support de communication, il est important aussi de réfléchir au type de texte : s’agit-il d’un texte informatif, explicatif, descriptif... Cela dépend de vos objectifs et de votre stratégie de communication.

Maintenir sa ligne éditoriale en se focalisant sur la rédaction web 

 

La rédaction web est un monde à part entière. Être littéraire et avoir une bonne plume ne suffit pas. Il faut aussi bien connaître les stratégies de référencement web, comment bien utiliser les mots-clés et les utiliser de manière pertinente dans vos contenus. Les mots-clés doivent être insérés naturellement dans vos textes et notamment dans les titres et les sous-titres. Vos articles peuvent se décliner de différentes manières, sur Linkedin, sur Twitter, sur les sites commerciaux, mais vous avez toujours en tête une cohérence globale. C’est ce qui définit la pertinence de votre ligne éditoriale.

 

Des articles concis

La lecture en ligne est souvent une lecture rapide, en diagonale. Le lecteur n’a pas le temps de s’attarder sur une phrase, sur chaque mot. Au contraire, il faut aller à l’essentiel et être précis dans l’expression. Allez droit au but. Utilisez des expressions compréhensibles, n’oubliez jamais que ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, comme le disait Étienne de la Boétie, grand écrivain national. Le format de vos articles dépend bien évidemment du support de communication choisi : Internet et les réseaux sociaux, ou bien sur des écrans publicitaires, peut-être même dans un livre ou une brochure. À vous de voir quelle forme vont prendre vos publications et d’adapter votre style.

 

Des phrases percutantes

Pour faire simple, vos phrases doivent être syntaxiquement correctes, et toujours bien orthographiées. Globalement, il faut penser : sujet, verbe, complément. Il faut toujours s’adresser à votre lecteur et ne pas perdre de vue ses préoccupations. Sinon, vous risquez de le voir quitter votre site pour un autre. La volatilité des internautes est bien connue aujourd’hui. Gardez un style clair et limpide maîtrisé qui s’adresse directement à vos lecteurs. À la manière des agences de communication, chaque mot que vous écrivez doit sonner juste, frapper fort, comme le ferait un slogan.

 

Une rédaction maîtrisée

Quel que soit votre sujet, la rédaction doit être maîtrisée et l’orthographe irréprochable. Des erreurs de grammaire ou d’orthographe risqueraient de vous discréditer très rapidement aux yeux de vos lecteurs, même si vos contenus sont par ailleurs de qualité. Pensez toujours à tout relire, et plutôt deux fois qu’une. Il existe des correcteurs orthographiques bien conçus, mais dans l’idéal si vous le pouvez le mieux est de faire appel à un correcteur de métier. Vous pouvez trouver des prestations à des coûts abordables, et cela vous évitera des retours clients désagréables. Si vous n’avez pas les moyens, demandez au moins à un ami ou à une personne extérieure de vous donner son avis, de vous faire un retour précis.

 

Sélectionner les rédacteurs qui correspondent à sa ligne éditoriale

 
Si vous vous sentez l’âme d’un écrivain, vous pouvez faire le choix de rédiger vous-même les textes, mais sachez que cela vous prendra du temps. Inutile de tout vouloir écrire en un laps de temps trop court, au contraire laissez-vous le temps d’organiser la rédaction dans la durée. Vous pouvez aussi faire appel à des rédacteurs web professionnels et formés qui maîtrisent les outils et les techniques du référencement web.
 
Faites confiance uniquement à des professionnels expérimentés qui sauront opter pour une stratégie éditoriale pertinente. Pour cela, vous pouvez vous fier à leurs publications antérieures, demandez aussi à valider les contenus au fur et à mesure pour être sûr de ne pas avoir de mauvaise surprise. Il existe des plateformes de rédacteurs, qui vous proposent des services de rédaction à des coûts tout à fait abordables. Cela peut être un moyen d’éviter de perdre beaucoup de temps, et beaucoup d’argent. Sur ces plateformes, les rédacteurs ont subi des tests d’évaluation qui attestent de leurs compétences. Vous êtes aussi en mesure de leur demander des modifications et des retouches pour être sûr d’atteindre un résultat impeccable.

Établir le calendrier éditorial de publication de contenus

 

Il est aussi important d’établir un planning de rédaction, de se fixer une date limite de publication, mais aussi des dates intermédiaires. Commencez par les pages clés de votre site Internet, que les articles de blog viendront ensuite étoffer. Une fois les articles rédigés, vous n’êtes pas tenus de les publier tous en même temps. Il peut s’avérer particulièrement utile de prévoir un calendrier pour nourrir les réseaux sociaux et votre site web de manière régulière. Ainsi les visiteurs de votre site trouveront-ils toujours une actualité dans vos contenus. Il est aussi intéressant d’envisager plusieurs déclinaisons de vos contenus. Vous pouvez par exemple écrire un même texte dans un format court puis dans un format long pour le publier sur le web et sur les réseaux sociaux. L’idée est de pouvoir toujours alimenter vos publications et de maintenir le cap de votre ligne éditoriale.


Découvrez la formation rédaction web certifiée par Scribeur.com !

Rédacteurs disponibles actuellement

14 490

Compteur de
mots livrés temps réel

44 108 698

Textes livrés

136 725