Le storytelling ou l'art de séduire sa cible

Le storytelling ou l'art de séduire sa cible

Le storytelling signifiant littéralement « narration » est l'art de raconter une histoire. Il permet de marquer les esprits, car les études l'ont démontré, nous retenons 22 fois plus une histoire qui nous est racontée, qu'un texte que nous lisons. Que ce soit pour augmenter son chiffre d'affaires, faire connaitre sa marque, séduire une nouvelle clientèle ou promouvoir une nouvelle gamme de produits, le storytelling peut être une arme de communication massive efficace et impactante. 

 

Comment fonctionne le storytelling ?

 

Nous sommes tous des êtres profondément émotionnels. Les arguments logiques et les faits n’ont aucune chance face à une histoire bien ficelée. Si cette dernière nous a touché, elle sera gravée dans la mémoire, tandis que des argumentaires de ventes aussi pointus et exhaustifs soient-ils seront, à l’inverse, très vite oubliés.

Nous baignons tous dans la surinformation : publicités imprimées, télévision, internet, newsletters, radio… Le cerveau cherche à se protéger et à trier les informations qui ne sont pas indispensables. Dans de telles conditions, comment attirer l’attention du client potentiel ? En lui racontant une histoire, tout simplement. L’être humain est, depuis le début de l’humanité, avare d’histoires. En la personnalisant, en permettant au consommateur de s’identifier à l’un des personnages et, en définitive, en humanisant son propos, on se rapproche plus rapidement et plus durablement de sa cible.

Il s’agit de communiquer des informations qui feront vibrer l’âme de la personne qui la reçoit, il faut que cela « lui parle ». Finalement, on séduit grâce à l’esprit et aux valeurs de l’entreprise et non grâce à ses produits. 

 

Quels sont les avantages du storytelling ?

Notre capacité d’attention étant de plus en plus réduite, vos potentiels clients ne doivent fournir aucun effort, ce qui sera largement favorisé par le storytelling et l’aspect divertissant d’une telle méthode. Le storytelling permet d’afficher clairement votre positionnement et les valeurs de votre entreprise. S’adressant davantage à l’émotion qu’à la raison, l’information est mémorisée sans aucun effort de la part du récepteur.

Le storytelling permet d’assimiler bien plus facilement des informations récalcitrantes, comme des statistiques ou des chiffres de ventes par exemple. Il renforce le lien avec sa clientèle, crée une sorte d’intimité renforçant du même coup la fidélité à la marque.

Le storytelling renvoie une image positive ou fun, même si vos produits ne s’y prêtent pas. Enfin, c’est un excellent moyen de se démarquer de ses concurrents.

 

À quel type de business est destiné le storytelling et comment l’utiliser judicieusement ? 

 

Est-ce que mon business s’adapte à ce type de marketing ? La réponse est oui. Chaque entreprise à sa propre histoire, il est donc seulement question de l’adapter pour la rendre attractive et intéressante.

Le plus important n’est pas tant l’entreprise en tant quel telle, mais plutôt la cible à laquelle elle s’adresse. C’est en définissant avec précision sa cible ; son âge, ses goûts, ses habitudes, son niveau social et culturel, que vous pourrez orienter votre storytelling pour qu’il ait un maximum d’impact !

Si certaines entreprises s’en remettent à des sociétés de communication, sachez que ce n’est en rien une obligation. En suivant quelques règles d’or, vous pouvez tout à fait vous acquitter de cette tâche qui exige avant tout une bonne dose de créativité !

Différents canaux de communication sont à votre portée pour partager votre message qui, s’il est réussi, peut vite être partagé et devenir viral ; le rêve de toutes les entreprises, car l’efficience est alors optimale. Les blogs, les réseaux sociaux, les conférences, articles et vidéos sont autant de médias disponibles pour partager votre storytelling. Certains d’entre eux sont totalement gratuits, profitez-en.

 

Quelques conseils pour créer votre storytelling

Soyez le plus authentique possible ; plus votre histoire se rapproche de la vérité, plus vous y incluez de réels acteurs de votre entreprise, plus cela touchera votre cible.

Servez-vous des tendances et actualités médiatiques ; les spectateurs aiment partager des références communes, en rebondissant sur l’actualité ou en y faisant écho avec un angle original, vous êtes certain de capter l’attention de votre public.

Créez une histoire compréhensible par tous : vous cherchez l’adhésion, pas l’exclusion, vous devez donc mobiliser des références communes compréhensibles du plus grand nombre. Aucun niveau d’éducation ne doit être requis pour comprendre votre message, il doit percuter immédiatement. Si votre cible ne vous comprend pas, si elle ne voit pas où vous voulez en venir, votre storytelling aura l’effet inverse et risque de générer de la méfiance ou de l’antipathie à l’égard de votre entreprise.

Permettez au client de se reconnaître dans vos personnages, c’est l’un des meilleurs moyens de susciter l’adhésion. Un des outils les plus accessibles est de mettre votre héros dans une situation de la vie courante ; un rendez-vous amoureux, une file d’attente, un entretien d’embauche… Sont autant d’évènements qui sont arrivés à tout le monde et auquel on peut facilement s’identifier.

Mettez vos clients à l’honneur : en les intégrant à votre stratégie marketing, vous les placez sous les feux des projecteurs et créez un lien fort avec eux. Le message est clair : c’est grâce à vous que nous existons, et c’est vous qui êtes le mieux placé pour juger nos produits et services. Le client adore qu’on lui donne la parole.

Mettez en avant des membres de votre équipe : là encore, vous humanisez votre discours, ce n’est plus « une grande entreprise », une entité abstraite et anonyme, mais une somme d’êtres humains, d’individualités qui nous ressemblent et dont on se sent naturellement proche.

 

Quelques clés pour créer sa narration

Définissez : vos protagonistes, un espace-temps, un décor et un ton.

Choisissez quel ressort émotionnel vous allez employer. Une histoire triste fera appel à l’empathie, donnera envie d’aider, une histoire drôle vous conférera un capital sympathie, un ton provocateur, à double tranchant, vous permettra de vous démarquer à coup sûr. En bref, voyez quels ressorts psychologiques vous souhaitez stimuler.

Votre personnage principal doit être le reflet de votre clientèle, pas de votre entreprise. Il sera idéalement le héros de votre histoire, celui qui est valorisé, celui qui triomphe de l’adversité.

Il faudra : une situation initiale, un élément perturbateur, des péripéties, un apogée, une apothéose.

Le dénouement de l’histoire est le moment idéal pour lancer votre phrase d’accroche qui doit être courte et impactante, à l’image de Nike par exemple « Just do it », simple, efficace et facilement mémorisable.

On se rappelle toujours du début et de la fin d’une histoire. Donc la fin doit impérativement apporter du relief, surprendre, amuser, attendrir, offusquer… mais jamais, oh ! grand jamais, ennuyer.

Rappelez-vous que vous vendez des valeurs, si votre clientèle partage les mêmes et à bien compris votre message, vous avez tout gagné !



Découvrez la formation rédaction web certifiée par Scribeur.com !

Rédacteurs disponibles actuellement

14 126

Compteur de
mots livrés temps réel

43 734 267

Textes livrés

135 613